Actualités

C'est l'été avec Odyssée : Séjour à Disneyland Paris

Publié le 10 septembre 2021

C’est la rentrée. Triste nouvelle pour tous. Les cours, le travail, les jobs pour financer ses études… Le quotidien de septembre à juin. Mais les vacances ne sont pas fini ! Comment prolonger ses vacances, prolonger la magie en un week-end non loin de chez vous ? Un séjour de rêve à Disneyland Paris. 

 

Partir un samedi matin, profiter d’une journée à Disneyland Paris. Rentrer à l’hôtel à la fermeture du parc, bénéficier de la piscine, aller au restaurant. Pourquoi ne pas admirer les feux d’artifice si la situation sanitaire les autorise. Dormir dans une chambre de princesse, se réveiller avec un somptueux petit déjeuné et apprécier une deuxième journée dans le parc. 

 


Mais où loger à Disneyland ? 

 

- L’hôtel Séquoia, après le Disney village face au grand lac. 

 

- L'hôtel Newport, face au lac, à côté du séquoia.

 

- Le nouvel hôtel New York, art of Marvel, de l’autre côté du lac face au Newport. 

 

- Et pour finir, l’hôtel Disney, l’hôtel du parc Disneyland, à l’entrée.

 

 

Les différents quartiers dans le royaume de Disneyland

 


Le parc Disneyland Paris dispose en réalité de deux parcs différents. Le Parc Disney original, avec les personnages ainsi que le Disney Studio. Dans ces différents parcs il y a le « quartier » d’aventure Isle, le labyrinthe de Alice au pays des merveilles avec son univers. Ils sont au nombre de 9 et tous différents les uns les autres. 

Le parc Disneyland n’est pas seulement attractif à cause de ses manèges mais également par son environnement. Les maisons au style décors de films, les grandes boutiques pleines couleurs, les « rues » pavées, les musiques joyeuses. Il y a même tous les univers qui donnent envie de rester. Ce qui est génial aussi, c’est que là-bas personne ne juge. Tu peux arriver en Peter-pan, en princesse ou même en monsieur-madame patate peu importe ton âge. 

« Lorsque tu passes le pas de la porte, l’enfance te rattrape. »

 

 

Les classiques du parc

 

Disneyland possède de nombreux manèges, 50 pour être exact. Il y a beau avoir beaucoup d’attractions, certaines sont les plus populaires, dont celles-ci : 

 

Blanche neige et les sept nains.

Cette attraction est courte et sympa, sans sensation, mais elle reste l’une des attractions les plus faites à Disneyland comme Peter-pan. Ces deux attractions comptent au moins 2h de queue à chaque fois.

 

Pirate des caraïbes

Une attraction dans une barque sur l’eau, des décors et deux chutes qui laisseront un sourire sur vos lèvres. Rassurez-vous, vous ressortez de l’attraction, secs.

 

It’s a small world 

Une attraction de type parcours scénique aquatique, mettant en scène des enfants représentant tous les pays de la Terre, dans leurs costumes traditionnels et leur culture. 

 

Crush’s Coaster 

Peut-être pas l’attraction la plus classique du parc mais certainement l’une des plus populaires. L’univers de Némo et pourtant il n’a rien d’un manège d’enfant. Pour résumer, un grand huit dans le noir avec un décor illuminé Némo.  

 

 

Les personnages et parades 

 

Dans la journée, a lieu plusieurs parades avec des chars et des voitures où plusieurs personnages Disney sont. Parfois c’est la parade des princesses, parfois la parade du Roi Lion ou même de Lilo et Stitch. Vous ne pouvez pas la rater si vous êtes dans le parc principal, Disney. Les enfants s’affolent, tout le monde se stop net et la musique retentit plus fort. Mais si vous loupez les parades, pas de paniques, dans le parc vous êtes sur de croiser des personnages dont : 

- Mickey et sa troupe 
- Les personnages du Roi Lion
- Toutes les princesses Disney  

Et pleins d'autres encore ... 

 

Bon séjour à Disneyland !

 

Par Odyssée Deraedt

Dernière modification le 02/10/2021 à 10h36

Partager Tweet

Commentaires

C'est vide ici

Aucun commentaire n'a été trouvé !

Votre adresse e-mail ne sera utilisée que pour vous demander des informations éventuelles concernant votre commentaire.

Cela peut vous intéresser

Image illustration Je m'voyais déjà, enfermée et vide

Je m'voyais déjà, enfermée et vide

Image illustration Vivian Maier, l’œil de la ville

Vivian Maier, l’œil de la ville

Image illustration «  Ne vous résignez jamais » : L’implacable Gisèle Halimi, à la confluence des luttes féministes et coloniales

«  Ne vous résignez jamais » : L’implacable Gisèle Halimi, à la confluence des luttes féministes et coloniales