Société

Journée internationale de lutte pour les droits des femmes

Publié le 5 mai 2021

 

C'est le 8 mars que sonne, chaque année depuis 1977, la journée internationale de lutte pour les droits des femmes Et pourtant, cette formulation ne reste pas gravée dans la tête de toustes.

 

"Joyeuse fête de la femme", "Eh, aujourd'hui c'est ton jour !" ou encore "Et pourquoi il n'y a pas de fête pour les hommes ?" sont des phrases bien trop entendues en 2021. Car oui, encore aujourd'hui, il n'est pas évident pour toustes, que ce jour n’est pas dédié aux femmes. Il est dédié leur combat, aux luttes qu'elles mènent depuis plusieurs années. Alors oui, il est vrai qu'au départ, cette dernière portait à confusion. Et pour cause : c'est l'Organisation des Nations Unies (ONU) qui, en 1977, ouvre la célébration de la "Journée internationale des femmes". Terme "maladroit" qu'Yvette Roudy, ministre déléguée aux droits de la femme, a pris soin de modifier : "Journée internationale des droits des femmes", appelée aussi "Journée internationale de lutte pour les droits des femmes"

 

@sanaakblog

Chaque jour nous appartient

Initialement pour glorifier, lever le poing et mettre en avant le travail de plusieurs femmes durant de nombreuses années : la journée du 8 mars est également un nid à remarques sexistes. 

Et oui, il n'y a qu'à compter le nombre de personnes qui délégitimisent cette cause, arguant que les femmes ne méritent pas d'avoir une journée. Effectivement, elles ne méritent pas d'avoir qu’une SEULE journée, car tous les jours sont dédiés aux femmes : comme aux hommes, d'ailleurs. Mettre en lumière cette lutte revient à montrer le chemin parcouru et à encourager pour celui qui est à venir. Rien de plus. 

Et les inégalités ? 

Il y en a des tas ! Mais pour ne pas rendre cette journée plus que morose, voyons le positif. Les députés de la majorités (LRM) ont déposé ce lundi 8 mars une proposition de loi visant à accélérer l'égalité économique et professionnelle. Dans un monde où se pronommer "il/lui" est plus vendeur, cela fait chaud au cœur !  Cela fait donc plusieurs années que les femmes se battent pour une égalité salariale. En effet, sous couvert de "Non mais vous vous avez les congés maternité" ou encore "il y a des tâches que vous ne pouvez pas faire, la manutention par exemple", c’est avec -20% que les hommes sur leur fiche de paie que les femmes se retrouvaient, à la fin du mois. Un fait vécu bien trop sereinement de la part des patrons qui, à ce jour, n'avaient pas de pressions par une possible loi. Car oui, avant aujourd'hui, aucun.e loi/proposition de loi/projet de loi visait à réduire les inégalités salariales. C'est fou, non ? 

Des avancées qui nous rendent optimistes pour notre futur. Parce qu'elles sont toutes aussi grandes, belles et fortes. Parce qu'on a besoin d'elles. Parce qu'elles sont le passé, le présent mais aussi notre futur, levons le poing et battons-nous pour elles.

 

Jenna

Par Sarah Ouaddi

Dernière modification le 05/05/2021 à 01h12

Partager Tweet

Commentaires

C'est vide ici

Aucun commentaire n'a été trouvé !

Votre adresse e-mail ne sera utilisée que pour vous demander des informations éventuelles concernant votre commentaire.

Cela peut vous intéresser

Image illustration Le ski joëring équestre revient à la mode

Le ski joëring équestre revient à la mode

Image illustration Où est passé Kendrick Lamar ?

Où est passé Kendrick Lamar ?

Image illustration EMMA OSCAR : Interview Life

EMMA OSCAR : Interview Life