Sport

Discofoot : Lorsque l’artistique danse avec le populaire

Publié le 4 mai 2021

Rassembler deux sports complétement opposés n’est pas une chose nouvelle, à l’image du Chessboxing créé de toute pièce par le dessinateur Enki Bilal. Néanmoins, à la découverte de cette activité particulière : le discofoot, différentes réactions s’offrent à nous, telles que l’incompréhension, l’étonnement ou encore un fou rire immédiat !

Le Discofoot nait de l’initiative de deux danseurs : l’américain Thomas Caley et du suédois Petter Jacobsson. À eux deux, ils ont eu cette idée d’associer au football, sport populaire, la danse artistique. Loin d’être un parfait mélange, le discofoot penche davantage du côté de la danse que celui du football. En effet, sur un terrain similaire à celui du Five, le discofoot permet à deux équipes mixtes de 11 joueurs de s’opposer en musique pendant 20 minutes contre 90 pour un match de football.

Avec un ballon qui a la forme d’une boule de disco, l’objectif pour ces joueurs est de marquer un but néanmoins, dans cette activité le foot est plutôt secondaire en vue de l’importance de danser tout au long de la partie. Une importance accordée par un jury présent sur le bord du terrain qui attribue des points sur la touche artistique apportée pendant le jeu.

 

L’art de la dance mis en avant 

 

Pour pouvoir prétendre jouer au discofoot il faut ainsi dire savoir danser et apprécier l’art du ballet. Les dribles, les roulettes, un contrôle de balle respectable ou encore un sombrero de temps en temps, non rien de tout cela, mais plutôt du freestyle, des pas chassés et un mur dansant lors d’un coup franc et tout cela en paillettes !

 

Dans une partie, le seul à ne pas être de la danse est monsieur l’arbitre, lui se contente de sifflet les fautes et veille au bon déroulement du match. Entre les joueurs, l’absence de communication est impressionnante, tous étant concentrés sur leur pas de danse. Personne ne semble déterminé à se diriger vers la balle et tenter de réaliser un pressing en dansant (cela peut dépendre bien évidemment des joueurs). Ici, les joueurs attendent que la balle vienne à eux pour tenter de la récupérer, chose récurrente vu que les contrôles sont quasi absents.

En ce qui concerne l’avenir de cette activité, il n’y a pas plus d’informations sur le sujet. Ce qui est certain en revanche, c’est cette volonté de partage et de bonne humeur qu’ont souhaité transmettre les créateurs du Discofoot. Pari en partie réussi dû aux nombreux fous rires déclenchés !  

 

 

Par Sarah Ouaddi

Dernière modification le 13/09/2021 à 15h35

Partager Tweet

Commentaires

C'est vide ici

Aucun commentaire n'a été trouvé !

Votre adresse e-mail ne sera utilisée que pour vous demander des informations éventuelles concernant votre commentaire.

Cela peut vous intéresser

Image illustration Recouvrer la vue après 19 ans

Recouvrer la vue après 19 ans

Image illustration Allocution d’Emmanuel Macron : « Un été de mobilisation »

Allocution d’Emmanuel Macron : « Un été de mobilisation »

Image illustration La montée des actes anti-LGBT+ inquiète l’Union Européenne

La montée des actes anti-LGBT+ inquiète l’Union Européenne