Culture

Retour sur la 25e édition du festival Les 3 Éléphants

Publié le 24 mai 2022

Du 18 au 22 mai, des milliers de personnes se sont réunis pour vibrer au rythme du festival Les 3 Éléphants à Laval. Placée sous le signe du « feel good », la programmation de cette 25e édition offrait aux 32 000 festivaliers une occasion d’écouter de beaux artistes comme Juliette Armanet, Laylow, Disiz, Vitalic, mais aussi d’incroyables artistes émergents à l’image de la surprenante Kalika, de la talentueuse Coline Rio, Entropie, un groupe qui redonne tout son sens au rock français, ou encore Eesah Yasuke qui a remporté la dernière édition des Inouïs du Printemps de Bourges.


Mais Les 3 Éléphants, c'est aussi une opportunité d’assister à des spectacles gratuits, où toutes les formes d’art ont leur place. Ce sont 22 000 personnes qui ont su profiter de ces événements, mêlant musique, danse, théâtre et cirque au cœur de la ville de Laval. Mettant en lumière les arts de rue, c’est un événement privilégié pour mettre en œuvre des spectacles participatifs ou bien des ateliers permettant à tous d’être acteur de ce fabuleux festival. Atelier d’origami, écoute d’un conte dans la forêt, ou encore concours radiophonique, chacun peut y trouver sans compte.

© Florian Renault


Ce festival est également le théâtre de spectacles mettant en avant les habitants de la région, et notamment les plus jeunes. Le volet d’action culturelle présentait cette année des centaines d’artistes en herbe, réunissant des élèves d’écoles primaires qui chantaient de belles chansons de musiques actuelles, des jeunes participants au dispositif "Orchestre à l’école" qui ont pu présenter le travail qu’ils avaient mené avec les artistes Rouquine et Brasier, également à l’affiche du festival, ou encore les lycéens d’un lycée de Laval qui offraient au public une création chorégraphique dans l’enceinte de leur établissement.

© Alexis Janicot


Comme vous pouvez donc le voir, Les 3 Éléphants sont un lieu où tout le monde est en quelque sorte maître de son destin, ou du moins durant cinq jours, car comme le disait si bien Martin Luther King, « tout le monde peut être important car tout le monde peut servir à quelque chose ». On nous souffle dans l’oreillette que la 26e édition se déroulera du 10 au 14 mai 2023… Alors, on se retrouve là-bas ?

 

© Florian Renault

Par Pauline Belshi

Dernière modification le 24/05/2022 à 16h03

Partager Tweet

Commentaires

C'est vide ici

Aucun commentaire n'a été trouvé !

Votre adresse e-mail ne sera utilisée que pour vous demander des informations éventuelles concernant votre commentaire.

Cela peut vous intéresser

Image illustration JULIEN RAMPIN : Interview Môme

JULIEN RAMPIN : Interview Môme

Image illustration Le livre papier, l'indétrônable ?

Le livre papier, l'indétrônable ?

Image illustration « Tu m’aimes mais » de Loufox, est (enfin) disponible !

« Tu m’aimes mais » de Loufox, est (enfin) disponible !