Culture

Ben Mazué et Guillaume Poncelet décorent le nouveau film de François Uzan

Publié le 11 mai 2022

Après avoir chanté tout un album sur le thème divorce, Ben Mazué prête sa voix à un film dont le personnage principal tente d’en éviter un. On adore.

Ce mercredi 11 mai sort en salle « On sourit pour la photo », le nouveau film de François Uzan. Voici le synopsis : 

Thierry passe ses journées à classer ses photos de famille, persuadé que le meilleur est derrière lui. 
Lorsque Claire, sa femme, lui annonce qu’elle le quitte, Thierry, dévasté, lui propose de refaire « Grèce 98 », leurs meilleures vacances en famille. Officiellement, il veut passer une dernière semaine avec leurs enfants avant de leur annoncer la séparation. Officieusement, il espère reconquérir sa femme ! En tentant de raviver la flamme de son couple, Thierry va mettre le feu à sa famille... 

Celine Nieszawer

Pour illustrer tout ça, qui de mieux que Ben Mazué et Guillaume Poncelet ? 

En effet, rares sont les musiques de film qui nous ont donné autant de frissons.
« Ben et Guillaume avaient déjà composé la bande originale de ma vie... c’est désormais celle de mon film. » confie François Uzan.

On parle du temps passé, et de sa chanson éponyme. On y voit la douceur d’une évolution, la tendresse d’un instant mais aussi (et surtout) la mélancolie du souvenir. Celle du manque et du regret. En écoutant Le temps passé, il n’est pas impossible que la pluie vienne se déposer sur vos joues, que votre coeur se mette à battre comme si l’on vous secouait et que vos souvenirs jaillissent dans votre mémoire comme un amour de printemps. Et c’est beau. « On a composé à deux avec Guillaume Poncelet. On est parti d'un air, un petit air, qu'on fredonnait, et puis on l'a agrandi, embelli, produit, modifié, bonifié, tristifié, on lui a tout fait. On voulait un thème qu'on reconnaisse et qu'on retienne. » a déclaré Ben Mazué, sur le processus de création. 

Mais ce n’est pas tout, 14 morceaux peuplent la tracklist. Parmi eux, une version française du titre I Will Survive. Délicat et frissonnant, mais également des compositions sans paroles qui ne manquent pas de nous faire trembler le coeur. Et c’est ce qu’on aime ! 

Après une histoire qui donne envie d’aimer comme Thierry et des musiques qui touchent comme au premier jour d’un amour, il ne reste aucun argument pour ne pas foncer en salle. 

Par Jenna Boulmedaïs

Dernière modification le 11/05/2022 à 09h48

Partager Tweet

Commentaires

Célia M.

Merci pour vos articles, et quel plaisir de savoir que Ben Mazué fait partie de ce magnifique projet !

12 mai 2022 15h00

Votre adresse e-mail ne sera utilisée que pour vous demander des informations éventuelles concernant votre commentaire.

Cela peut vous intéresser

Image illustration Sécurité, égalité, LGBTQIA+

Sécurité, égalité, LGBTQIA+

Image illustration Ambroise et Xavier : plus qu’un simple duo

Ambroise et Xavier : plus qu’un simple duo

Image illustration “Glacier de l’apocalypse”, le colosse de glace aux pieds d’argile

“Glacier de l’apocalypse”, le colosse de glace aux pieds d’argile